· 

Attitudes professionnelles

Le programme au pair n'est pas adapté à tout le monde, un certain comportement va être attendu de vous par les familles d'accueil. Vous devez les connaître et bien vérifier que cela correspond bien à votre personnalité. Si ce n'est pas le cas, je vous invite à considérer d'autres programmes de mobilité internationale des jeunes (ERASMUS, job à l'étranger...). Ci-dessous, quatre comportements indispensables à avoir en tant qu'au pair.


Être une personne respectueuse

  • Soyez toujours poli et attentif à la fois vis-à-vis de votre famille et de ses biens.
  • Dites «s'il vous plaît» et «merci» c'est le b.a-ba de la politesse.
  • Ecoutez leurs directives et soyez attentifs à leur temps ainsi qu' à leurs sentiments.
  • Assurez-vous de garder leur maison propre, y compris la voiture, votre chambre et les espaces partagé.
  • Il est également important d'être conscient des différences culturelles et d'apprendre à les respecter.

Être une personne ponctuelle

  • Soyez toujours à l'heure (si possible en avance) pour tout événement. Que ce soit en commençant votre travail le matin, en allant chercher les enfants, en arrivant aux rendez-vous ou en mettant les enfants au lit, les délais doivent être strictement respectés. Ne pas le faire peut entraîner une perte de confiance de la part des parents d'accueil.
     
  • Ayez un agenda et prenez connaissance de votre emploi du temps à l'avance afin de savoir exactement à quelle heure vous devez quitter un endroit pour arriver à votre prochaine destination à l'heure. Au lieu de partir "à l'heure", partez toujours plus tôt afin d'avoir une marge de manœuvre pour un éventuel inattendu.
     
  • Si actuellement vous n'êtes pas quelqu'un de ponctuel, entraînez-vous à le devenir.

Être bien organisé(e)

Les parents font souvent appel aux services des jeunes au pair parce que leur vie de famille est agitée. Le travail d'une fille au pair est de faciliter la vie des parents d'accueil en s'occupant  de divers événements et rendez-vous.

  • Pensez à utiliser un agenda, tel que celui inclu dans les téléphones portables ou un carnet de rendez-vous, pour suivre toutes les dates et heures de rendez-vous.
     
  • N'oubliez pas de noter les rendez-vous dans un seul et même endroit pour éviter les conflits d'horaire.
     
  • Prenez toujours des notes supplémentaires, telles que la raison pour laquelle un rendez-vous a été annulé, afin que vous vous rappeliez toujours des semaines plus tard.

Avoir de bonnes compétences en communication

Savoir communiquer avec les enfants et les parents d'accueil est indispensable pour bien vivre son séjour.

  • Vous devez partager vos pensées et vos préoccupations d'une manière non menaçante ou vulgaire.
     
  • Si vous sentez que la conversation peut être difficile, pensez à ce que vous allez dire, avant de le dire. Il peut être utile de l'écrire ou de prendre des notes à l'avance. La communication est un exercice réciproque, alors n'oubliez pas d'écouter. Essayez d'entendre ce que dit votre famille et prenez-en compte avant d'agir.

Avoir un comportement irréprochable

 

  • Soyez attentif à votre comportement pendant votre temps libre. Les filles au pair travaillent généralement entre 30 et 45 heures par semaine, le temps restant étant personnel ou «libre». Pendant votre temps libre, rappelez-vous que vous êtes un(e) invité à la maison et une représentation de la famille en public.
     
  • Affichez toujours votre meilleur comportement. 
     

 

Qu'êtes-vous venir faire dans votre pays d'accueil ? Faire partie d'une famille et prendre soin des enfants.

Le programme au pair n'est pas pour les grands fêtard . Vous devez vous réveiller souvent tôt et prendre soin de petits enfants. Vous devez donc être bien reposé(e) et ne pas avoir la gueule de bois le matin. Les sorties simples et sobres sont mieux adaptés. Vous pouvez également boire un peu pendant votre temps libre sans toutefois vous saouler. Il va également sans dire que vous ne devez absolument JAMAIS conduire après avoir bu.

Enfin, si vous fumez, vous n'êtes pas autorisé à participer au programme. Les familles d'accueil ont une tolérance extrêmement faible au tabagisme. Ne commencez pas pendant que vous êtes dans votre famille d'accueil. Ne dites pas non plus que vous n'êtes pas un fumeur alors que vous l'êtes vraiment, ou même que vous avez arrêté de fumer alors que ce n'est pas le cas. Si vous mentez à ce sujet et que la famille découvre plus tard que vous fumez, que ce soit dans la maison familiale ou en dehors, ils ont un motif légitime de rompre le contrat au pair pour trahison de confiance.


Pour partir au pair en Australie, Angleterre ou en Irlande, CLIQUEZ ICI

Écrire commentaire

Commentaires: 0